Réduire l'empreinte carbone

COP 21 - Bannière engagement du groupe

Un management structuré pour lutter contre le réchauffement climatique

Face aux enjeux climatiques débattus lors de la COP21, le Groupe BPCE s’organise pour apporter une réponse concrète à la question de la transition énergétique.

Le Groupe BPCE a mis en place une organisation spécifique de management de l’énergie, pilotée par les Services Généraux du Groupe BPCE, la direction Développement durable et la direction des Achats du groupe. En travaillant ensemble, ces métiers visent à répondre aux exigences réglementaires, tout en réduisant les charges énergétiques du groupe. S’appuyant sur les bonnes pratiques observées dans le groupe, l’organisation de management de l’énergie vise à les diffuser aux autres établissements. A cet effet, un club énergie a été créé pour améliorer la coordination des actions d’efficacité énergétique entre les différents métiers dans le groupe.

 

DES ACTIONS DE RÉFÉRENCE VISANT À RÉDUIRE NOTRE IMPACT

-   La certification ISO 50001 obtenue par la Caisse d’Epargne Bourgogne Franche-Comté, 1ere banque régionale à l’obtenir en France. Cette certification démontre la capacité de la banque à améliorer son efficacité énergétique, allant au-delà de l’obligation règlementaire d’audit énergétique pour fin 2015. D’autres établissements du groupe devraient obtenir la certification ISO 50001 en 2015 et 2016.

-    La certification NF HQE niveau excellence en tertiaire obtenue par la Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne pour son  siège situé à Metz : 1er siège bancaire à l’obtenir en France. La banque s’est vu décerner le prix Entreprises et Environnement 2015 par le ministère de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie et par l'ADEME pour son management global du développement durable.

-    La Banque Populaire des Alpes a été la première à mettre en place dans le groupe une borne de recharge pour les véhicules électriques gratuite et accessible à tous, clients ou non.

-    Le Groupe BPCE est le groupe bancaire ayant le plus d'agences reliées en domotique, en contrôle de pilotage direct de l'énergie, et le premier à mener des tests sur l'indemnité kilométrique pour les mobilités douces (moyens de locomotion utilisant la force musculaire).

Découvrez l'interview de Yves Sand, directeur Développement durable, RSE et Innovations de la Banque Populaire Alsace Lorraine, banque lauréate 2015 du Prix Entreprises et Environnement décerné par le ministère de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie avec l'ADEME, dans la catégorie "Management et initiatives pour le développement durable".

  

DES OUTILS DE MESURE ET DE REPORTING 

Le dispositif de management de l’énergie du Groupe BPCE est complété par plusieurs outils. La méthode de bilan carbone annuel réalisé par le Groupe BPCE a été reprise par I'ADEME comme pratique de Place, pour en faire un indicateur de pilotage au-delà d'une obligation réglementaire. Ce bilan sert à mesurer les émissions de gaz à effet de serre et à mener des plans d'amélioration. BPCE SA, organe central du groupe, a pour sa part fait de la maîtrise de son empreinte environnementale l’illustration concrète de son engagement d’entreprise responsable et citoyenne. Le Groupe BPCE a créé également un reporting automatisé des indicateurs RSE et un plan domotique agence. Celui-ci, créé dès 2013, a nécessité des travaux sur les infrastructures informatiques, afin de pouvoir déployer un applicatif de gestion des énergies pour les agences du groupe. En plus d’acculturer les collaborateurs à la lutte contre le réchauffement climatique, ces réalisations permettent au Groupe BPCE de réaliser 15 à 20 % d’économies supplémentaires.

 

DES FINANCEMENTS RESPONSABLES

Natixis prend l’engagement de ne plus financer de centrales électriques au charbon et de mines de charbon thermique dans le monde entier, en l’état actuel des technologies.

Mirova renforce son engagement dans la lutte contre le changement climatique en co-développant avec la société Carbone 4 une méthodologie innovante de mesure de l'impact carbone de ses portefeuilles d'actions.

A travers ces actions, le Groupe BPCE innove afin de proposer des systèmes d’organisation pionniers et des solutions de financement efficaces afin de lutter contre le réchauffement climatique.

L'EMPREINTE CARBONE, CO2, KESAKO ?

Il s’agit de la mesure des émissions de gaz à effet de serre liées à l’activité de la banque et des moyens mis en oeuvre pour les diminuer. Le bilan carbone est l’outil de calcul des émissions de gaz à effet de serre. Les financements verts représentent un levier d’action fort pour compenser ces émissions.